Tramontane - La critique Paris Match

Elevé dans une famille bourgeoise aimante, le jeune Rabih est un chanteur musicien aveugle de talent. Invité à se produire en Europe, il apprend, en faisant les démarches pour obtenir son passeport, qu'il n'est pas le fils biologique des ses parents. Il décide alors de parcourir le Liban pour retrouver ses origines... Quel road movie insensé que cette en(quête) d'un non-voyant errant parmi une population de «non souvenants», de non parlants. Avançant en braille dans un Liban meurtri, ce héros magnifique fait ressurgir toutes les hontes, tous les non-dits, toutes les exactions commises cachées sous le tapis de l'Histoire. Non seulement ce film est d'une intelligence et d'une puissance magistrale, mais Barakat Jabbour, son acteur principal, est phénoménal. Si vous n'avez pas la chair de poule en l'entendant chanter, c'est que vos oreilles sont aveugles...